• Un éTé En ToUrAiNe ...

           Bonjour !

    L'été est terminé ,mais mon coeur est chargés de bons souvenirs !      

     

    Les belles rencontres et retrouvailles entre-ami(e)s.   

     

    De belles journées ensoleillées en famille et des lieux que j'ai aime, seront dans le thème du mois prochain.

     

     

     

    Aujourd'hui, je vous propose d'aller  visiter dans un cadre verdoyant,

     

    Le Château D'Artigny;

     

    Cette visite fut faite avec  Annick de Guyane pendant ses longues vacances  (7 semaines ) en métropole, et de Soledad . 

     

     

    17513316

      Peut être serez -vous étonné d'apprendre que le magnifique  château d'Artigny ,à l'architecture si typiquement XVIIIème , a en fait été rêvé et construit au début XXéme par un homme épris de luxe et de beauté jusqu'à la démesure.

    Sur ces lieux:

     Au XIVe siècle ,un château fort , qui servit de forteresse , système de défense établi le long de l'Indre ,places fortes destinées à protéger la ville de Tours des Anglais.

     

    Au XVIe siècle ,Un château Renaissance,le seigneur François Le Coustellier fit reconstruire ,le château à la mode Renaissance avec arcades,pavillons carrés.

     

    Au XVIIIe siècle,reconstruction en gentilhommmière,par un capitaine de fauçonnerie du roi Louis XV.

     

    Au XIX encore une restauration, néo-classique ;En 1886,le proriétaire Raymond Bacot, arrière -grand-père de Bernadette Chirac fait restaurer l'ensemble des batiments endommagés par la guerre de 1870. 

     

    août -sept 2013 001

      iL a fière allure sous ce ciel  tourangeau. 

     

    août -sept 2013 002 

     août -sept 2013 005

     

     Vue sur la vallée de l'Indre ,les filles prennent le soleil en papotant

     

    août -sept 2013 006

     XXe siècle:en juillet 1912 , un homme immensément riche achète le château.

    Il s'agit de Joseph Sportuno, dit * François Coty *parfumeur célèbreen ce début du vingtième siècle.

    Le site l'avait enthousiasmé ,mais pas l'édifice hétéroclite,et mal posé sur la falaise qu'il fait raser.

    Il fait construire sur de nouvelles fondations,à 12 m du ravin, sur le modèle du château de Champlâtreux,moins deux fenêtresà chaque étage.

    Le plan intérieur s'inspire du Château de Voisins près de Rambouillet.

     

     

     

     chateau-de-artigny-montbazon d

     

     Suivez le guide..La galerie qui dessert une suite de vastes pièces..  

     

     

     17513296

     Le salon , servez-vous , mais avec modération  !

    août -sept 2013 014

      flou qui n'est aucunement dû aux  vitrines bien garnies.

     

    3d7469fb-9d00-46f0-8982-ab385e50f09c

     Pour débuter une journée dans la bonne humeur ,rien ne vaux un petit-déjeuner dans un cadre rayonnant de couleurs.

     

    17513294

     

     En espérant pour un bel après-midi aussi bleu que les murs, un repas gastronomique ,vous sera concocté par un Maître Queue 

     

     

     août -sept 2013 008  

     

     

     

     

     391383-13a9c4953f5ed490ba9829be99d89f96

     

     

     

    4726artignyrestaurant

              Odorant bouquet de lys, mes fleurs préférées ! sous un très joli lustre en cristal 

     

    17513309

     

    Ce soir ,un dîner aux chandelles ..nous invite à une soirée qui j'en suis certaine sera habillée et distinguée. 

     

     

     

     17513278

     

    Montons à l'étage..  suite à la demande de notre espiègle Soledad, nous avons pu jouir des lieux ,merci à toi  et profiter à notre aise tranquillement de ces beaux espaces.

     

    chateau-de-artigny-montbazon c

    Cet escalier est plus imposant qu'il n'y parait 

     

    409435 928 456 FSImage 1 Art escalier

     En pierre de Lens polie, s'il vous plaît , j'aime la perspective sur la galerie.

     

    Passons devant chambre et salon privé pour admirer la rotonde.

     

    Le gros oeuvre étant terminé( 1913-1921)l'aménagement et la décoration interieur suivirent.

     

    le Château d'Artigny fut ,avec les parfums ,la plus belle réalisation de Fançois Coty.

     

    Rien n'est trop beau,trop luxueux,la salle à manger pavée de marbre de Carrare marqueté de motifs en bronze tous differents,les boiseries Régence,les colonnes à chapiteaux sculptés et dorés à la feuille d'or...

     

    La chapelle,copie conforme de celle de Versailles,réduite au quart venant couronné le tout.   

     

     WMonts%20C-3-07

     

     La rotonde pièce maîtresse du château se situe dans un salon ,au premier étage.

     

    Cette salle de reception aux hautes fenêtres donnant sur l'Indre est ouverte sur l'ancien bureau de François Coty.

     

    Elle est couronnée à 9,20m d'une coupole peinte d'une époustouflante fresque  en trompe l'oeil.

     

    Cette peinture (**huile sur toile marouflée°*) hypperréaliste qui domine l'assistance est signée Charles Hoffbauer .( spécialiste des fresques murales ,au Etats Unis ) 

     

    Elle évoque un bal costumé au château .

     

    De nombreux amis et parents de François Coty y sont réunis,peints grandeur nature .

    **le peintre n'a pas utilisé la technique de la fresque murale pratiquée depuis l'Antiquité ,mais celle du marouflage, celui-ci est un procédé qui permet d'appliquer une toile déjà peinte sur un mur ,à l'aide d'une colle très forte, la maroufle .*** 

     

     

     

     

     

     MON SMATPHONE 071

     

     Admirez ;

     

    Serge Lifar,à l'extrème gauche ,ce gracieux arlequin pensivement accoudé au balcon est le tout jeune danseur,d'une beauté et doté d'une présence rayonnante ,ce fut l'un des danseurs les plus importants de sa génération.

     

    Léonard Foujita,derrière l'arlequin ,se cache à demi un japonais en tenue traditionnelle,il s'agit de Tsuguharu Fujita,plus connu sou L Fujita, célèbre peintre.l

     

    L'Aga Khan, de profil représenté avec humour en tenue de banquier de l'époque Louis Philippe.

     

    Colette Darjac ,à son allure pleine d' assurance , à sa pose on devine la comédienne chez cette femme à la robe scintillante, enturbannée ,qui minaude et tend coquettement sa main à baiser au maître des lieux.Actrice très en voque pendant les années folles.

     

    En arrière plan Christaine Coty ,la fille de François,mariée à Paul Dubonnet;divorcée avec un enfant épouse en secondes noces William Saurin.

     

    François Coty, le maître des lieux est éblouissant d'élégance dans son smoking noir réhaussé d'une magnifique étole rouge,rayonnant il tend la main à l'actrice Colette Darjac.

     

    Et puis Yvonne Le Baron , la belle Yvonne modiste lorsque Coty s'éprit d'elle .De 1900 à 1929 elle partagea les début du parfumeur ,lui donna deux enfants ,masi le quitta avant sa chutte.Elle est resplendissante ,au sommet de la réussite sociale.

     

    Dans le médaillon un jeune couple qui semble nous dévisaer; il s'agit de l'acteur Fernand Gravey et de l'actrice Jeanne Renouardt qui deviendra sa femme en 1928.Saviez-vous que la célèbre citation * plus je connais les hommeset plus j'aime mon chien* était signée de F.Gravey?

     

     

     

     MON SMATPHONE 072

     

     Sur ce panneau;

     

    Roland Coty,fleur à la boutonnière,cigare ,pose avantageuse (extreme gauche)apparaît tel qu'il est dans la vie: un dandy. Fils aîné; Après la seconde guerre mondiale il reprit une partie des affaires de son pere;DCD dans un accident de voiture en 1963.

     

    Espanita Cortez,mais il n'en est rien ,elle avait 3 ans à l'achèvement de la fresque!

     

    Marie Marquet , assise en retrait vêtue d'un kilono japonais,actrice révélée en 1918, par son rôle dans l'Aiglon d'Edmond Rostand.Sociaitère de la Comédie Française,elle y joua plus de 20 ans,avant de passer au théâtre de boulevard.

     

    Edwige Feuillère, à l'arrière plan ,on devine la célèbre actrice ,alors âgée de 17 ans ,prodigieuse carrière de 60 années ! avec les plus grands : Gérard Philippe; J-Louis Barrault.Elle interprtéta " La folle sz Chaillot " l'Idiot;La Duchesse de Langeais

     

    Serge de Diaghilev , organisateur de spectacle, critique d'Art, protecteur des artistes,génial créateur de ballet ( Les Ballets Russes)représenté en smoking, assis au centre du panneau,un passionné de l'histoire de l'art russe.

     

    Cécile Sorel, debout à l'arrière plan,la jeune femme qui lève les bras au ciel, commédienne, elle déclamait de façon ourés les classiques de la Comédie Française comme cela ce faisait à l'époque .C'est à elle que l'on doit le fameux " L'ai-je bien descendu ?"au pied de l'escalier Dorian du Casino de Paris..En 1950,elle opére une conversion spectaculaire et prononce ses voeux dans le Tiers-Ordre francicain.

     

    Christine Coty, la jolie petite  Colombine accoudée au balcon,fille du maître des lieux.

     

    Le Maharadja de Kapurthala, semble que le personnage,aux belles moustaches ,ne soit pas déguisé,mais apparaisse dans ses traditionnels et riches habits de fête , celui-ci régnait sur le district du Penjaben Inde.

     

    Madame Dufour,à la droite de Colombine, une femme qui s'évent en domino vénitien, fille d'un parfumeur tourangeau,amie d'enfance de Christiane Coty. 

     

     

     4de65d5184ce9

     Gros plan.

     

    MON SMATPHONE 077

     

     Sur cet autre panneau ;

    Gaby Moralay,l'actrice est en belle gitane, née à Angers en 1893,avait commencé sa carrière au cinéma ,dirigée par Max Linder " le 22 août 1944 " suivi de "Max dans les airs ",elle avait tourné dans plus de 100 films" Le maître des forges ",   Les amants terribles ";" Si Versailles m'était conté " ; Papa ,maman la bonne et moi" ;En 1964 âgée de 71 ans elle jouait encore dans " Lorsque l'enfant paraît "dcd à Nice en 1964.

     

    William Saurin , au second plan,l'homme en smoking qui lève gaiement son verre à la mainà la santé de ses amis e son vrai non William Seurin.D'abord épicier,confiseur,il est rapidement expert des plats cuisinés,puis de la fabrication des conserves  de plats cuisinés.La marque est née en 1907.Christiane Coty l'épousera en secondes noces,mais il décèdera peu de temps après en 1937.Ses fils reprendront les rênes de l'entreprise,

     

    Et puis, celle qui va de suite retenir notre regard à toutes les trois

     

    Elvire Popesco

     

    Avec le drapé de sa robe en foulard de soie imprimé, assise un bras gracieusement posé sur la barre d'appui, son châle chatoyant déployé sur les ferronneries ,la belle est attentive au propos de son voisn .

     

    Favorite du public romain,l'actrice vient de conquérir le Tout Paris grâce à son accent inimitable, à sa sensibilité et son effervescence..Elle dirigera le Théâtre de Paris, le théâtre Marigny.A 84 ans l'actrice devenue comtesse de Foy par son mariage,jouait encore son rôle de La Mamma d'André Roussin.Elle repose au cimetière du Père Lachaise à Paris.

     

    Marguerite Charlot , discréte ,assise en bout de table, cette jeune femme au délicieux chapeau à plumes blanches est la belle-fille de François Coty

     

    Paul Dubonnet , déguisé en Pierrot ,assis sur la balustrade ,était alors le mari de Christiane Coty .  Le Dubonnet était un apréritif à base de quinquina et d'un mélange harmonieux de plantes et d 'épices apprécié en France depuis 1846.

    La publicité qui a marqué plusiers générations " Dubo , Dubon, Dubonnet "

     

      MON SMATPHONE 079

     

      Il me manque un panneau ! ces photos sont prises avec mon Smartphone pas bien réglé.. 

    Il y avait aussi des personnages qui tournaient le dos ,face à un feu d'artifice ; Nijinski en toréador, J-L Barrault à ce sujet il y a un doute celui avec Madeleine Renaud est plus que  douteux ? 

     MON SMATPHONE 075

     

    Sous la fresque ,Soledad -Canesole , Annick  et moi en train de mitrailler  la rotonde , que du grand -monde audessus de nos têtes !! 

     MON SMATPHONE 074

     

     

     MON SMATPHONE 080

     

     

               flacons-de-parfum-coty-suresnes

     

      Quelques  parfums   crétations du Maître du lieu 

     

     jun ste max1

      Ce château fait partie des grandes étapes françaises ,Châteaux-Hôtels et Demeures de Charme.

     

    Un petit séjour en amoureux ,ça vous parle ?

     

    Tradition max

     

     

     

    Superieure max

     

     

     chateau-d-artigny-room

     

     

      Classique max

     

     

    MON SMATPHONE 082

     

    Dans un salon privé , ce très beau plafond. 

    août -sept 2013 015

     

     Ce bouquet ,pour vous remercier de votre passage sur mon blog, et la patience que vous avez eu à lire ce post( un peu long), mais je n'avais pas envie de fractionner ce bel après-midi ,passé sous le charme de l'amitié.

     

     août -sept 2013 011

    J'ai beaucoup aimé cet alignement solaire

     

    août -sept 2013 012

     

     

    Comme on dit chez nous aux Antilles, " si Dieu veut" je reviendrai ici le 9 juillet l'année  prochaine....

     

    août -sept 2013 013

     

    90771539

     

     Un espace Spa..

    août -sept 2013 004 

     

     

     août -sept 2013 009

     

     

    @ Bientôt ,ici où là ..ent toute complicité..

    coty 1976 complice vintage perfume ad

     

     

     

     

    « CaPriCe ,NaTuRe Et SoUs-BoIs # 9La PaReNtHèSe iNaNiMéE # 20 # »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 06:53

    ce chateau est vraiment merveilleux ! bonne journée

    2
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 13:27

    je ne sais ce qui se passe sur les blogs ici où là ,car je n'ai plus de parutions de vos billets !

    bonne journée ensoliellée ,je vais en profiter avec mon doudou !

    @ bien vite

    3
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 13:35

    Merci pour cette très très belle visite du magnifique  château d'Artigny !!!

    C'est FABULEUSEMENT BEAU !

    Bises et bonne journée chère Icioula

    4
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 15:49

    pas evident de ne pas oublier personne en changeant de plate-forme!!! voila je t'ai retrouvé  ;je te mets trés vite dans mes contacts,   ce billet est tout simplement MAJESTUEUX ,je me vois bien vivre là !!!!!!!!!!!l'été indien continue  génial  bises ensoleillées

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :